Hélène Burchéri Naturopathe Agréée ND.A à Montréal

La sagesse de nos grands-mères – Ou pourquoi boire du bouillon d’os

Aujourd’hui nous avons tendance à manger les viandes et poissons déjà coupés, sans les os ni les arêtes. Où sont les mijotés de viande avec les os que préparaient nos grand-mères, et que faisaient-elles avec les os pour ne pas « gaspiller »? Aurions-nous perdu au fil des ans une certaine sagesse?

Le bouillon d’os est un super aliment, pas cher à préparer et anti-gaspi. Voilà pourquoi il revient en force et qu’on nous le propose même en poudre. Personnellement, même si la poudre peut « dépanner », je préfère largement « recycler mes carcasses ». D’ailleurs, j’en recycle aussi quelques-unes de mon boucher qu’il me cède contre une somme dérisoire. (Préférez toujours les viandes biologiques et élevées en plein air).

POURQUOI CONSOMMER DU BOUILLON D’OS?

Parce qu’il contient, entre autres :

  • du collagène. Encore une fois, on nous vend des suppléments de collagène, très prisé pour la beauté des ongles, des cheveux, de la peau (antirides) mais aussi pour les douleurs articulaires
  • du calcium, du potassium, du phosphore et autres minéraux.
  • des acides aminés précieux: proline, glutamine, glycine…qui sont utiles au foie, à la muqueuse digestive, à la formation d’anti-oxydants, au système nerveux….

Au passage, les végétariens peuvent consommer du bouillon d’arêtes de poisson. Il faut juste le faire cuire moins longtemps (2h).

Pour la cuisson, personnellement, j’aime le faire à la mijoteuse pour ne pas avoir à « surveiller ». Je mets les carcasses avec des légumes défraîchis ou des retailles gardées au congélateur, un oignon, des herbes aromatiques, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et une de sel marin gris. Je laisse mijoter à « low » pour 12h minimum.

Il y a des versions plus courtes, sur la cuisinière. Vous trouverez facilement des recettes sur internet. Si vous êtes sensible à l’histamine, le préconise une cuisson de 2h seulement.

Le bouillon peut se boire toute la journée. J’aime aussi remplacer l’eau de mes soupes par du bouillon.

Avec l’arrivée de l’automne, quoi de mieux qu’une bonne tasse de bouillon pour se réchauffer et se faire du bien?

 

Guide pratique sur les perturbateurs endocriniens

Gratuit avec l’abonnement à mon infolettre!


Vous pourrez vous désinscrire en 1 clic à tout moment.