Hélène Burchéri Naturopathe Agréée ND.A à Montréal

Digestion et acidité gastrique

La digestion se fait par étape. Chacune est importante et un maillon faible dans la chaîne pourrait occasionner une digestion incomplète.

Les acteurs de la digestion.

La digestion commence dans la bouche, en mâchant la nourriture. Je le répète souvent, c’est une étape importante que la majorité d’entre nous négligeons au quotidien. Honnêtement, mâchez vous 30 fois chaque bouchée jusqu’à la réduire en purée et bien l’ensaliver? …Pourtant, vous devriez.

Le deuxième acteur très important de la digestion, souvent oublié sauf quand il fait mal, est l’estomac.

L’estomac doit avoir un pH très acide, autour de 2. Cette acidité est amenée par l’acide chlorhydrique qu’il produit. L’acide chlorhydrique en quantité suffisante permet :

  • une bonne vidange de l’estomac
  • une bonne digestion des protéines
  • la libération de certains minéraux en ions assimilables
  • de détruire les pathogènes
  • de déclencher une quantité suffisante de sucs gastriques (et donc d’enzymes indispensables à la digestion) au niveau de la première partie de l’intestin grêle (le duodénum).

Vous comprenez donc qu’une insuffisance d’acidité peut entraîner des problèmes majeurs comme le manque de certains nutriments et la prolifération de pathogènes. Le manque de minéraux peut mener à la perte de cheveux, au manque de solidité des os, à la fatigue chronique, à l’insomnie…tandis que la prolifération bactérienne peut entraîner une dysbiose, un SIBO, un intestin perméable…

Quels peuvent être les symptômes d’un manque d’acide chlorhydrique dans l’estomac?

  • La sensation d’être vite « plein » dès qu’on commence à manger
  • Une digestion lente et difficile
  • Des ballonnements
  • Des gaz
  • Du reflux
  • De la fatigue …

Notez que les personnes en hypothyroïdie ont généralement un manque d’acidité gastrique et que celle-ci diminue pour tout le monde vers 50 ans.

Même si vous mangez de bons aliments, vous devez bien digérer pour en retirer tous les bienfaits! N’hésitez donc pas à rencontrer votre naturopathe à ce sujet.

Références:

 

Guide pratique sur les perturbateurs endocriniens

Gratuit avec l’abonnement à mon infolettre!


Vous pourrez vous désinscrire en 1 clic à tout moment.